Les déchets de cuisine aussi appelés biodéchets, tout comme les végétaux, sont des déchets compostables. En les mettant dans un composteur ou en tas dans votre jardin, vous pouvez en tirer profit, tout en réalisant des économies.

DÉCHETS DE LA CUISINE

  • Épluchures et restes de fruits et de légumes
  • Restes de repas d’origine végétale
  • Coquilles d’œufs écrasées
  • Pain dur en petite quantité
  • Marc de café avec les filtres en papier
  • Sachets de thé

DÉCHETS DU JARDIN

  • Tonte de gazon de préférence sèche et en petite quantité
  • Petits branchages et tailles de haies
  • Feuilles mortes et brindilles
  • Plantes et fleurs fanées
  • Mauvaises herbes non montées en graines

DÉCHETS DE LA MAISON

  • Serviettes en papier et essuie-tout
  • Cendres de cheminée froides et sèches en petite quantité
  • Sciure de bois non traitée

Le geste en plus

  • Je broie mes végétaux. Cliquez ici pour connaître les prochaines date de broyage gratuit en commune et en déchèterie.
  • J’adopte des poules. Elle seront nourries avec mes déchets organiques et ainsi réduiront mes déchets, tout en pondant des œufs !
  • Je lutte contre la gaspillage alimentaire. c’est-à-dire en prenant soin du sol, de l’eau et de la biodiversité présente.
  • Je jardine tout en préservant l’environnement c’est-à-dire en prenant soin du sol, de l’eau et de la biodiversité présente.
  • Je composte. Le compostage des biodéchets permet également de réduire de près de 28% le poids de la poubelle ménagère. Vous pouvez commander votre composteur à Saumur Agglopropreté ! Si vous n’avez pas de jardin, nous avons mis en place des composteurs partagés en pied d’immeuble ou dans un quartier .
  • Je me lance dans le lombricompostage. Le lombricompostage est une alternative pour les personnes habitant en appartement. A l’intérieur du lombricomposteur, des vers de terre dégradent les déchets et produisent un engrais liquide naturel pour les plantes. Ce petit équipement peut être installé à l’intérieur du domicile, dans une cave, un garage… Quel que soit votre type d’habitation, une solution adaptée existe pour réduire ses déchets organiques.

Bon à savoir

Les déchèteries ont un caisson dédié spécifiquement aux végétaux :
→ Branches et branchages issus d’élagages ou de tailles d’arbres ou d’arbustes
→ Tontes de gazon, plantes, feuilles mortes…
→ Déchets végétaux propres c’est-à-dire exempts de terre, de plastique, de ferrailles…
Restriction : Les branches de plus de 15 cm de diamètre à décharger dans le caisson dédié au bois.

…En dernier recours

Les déchets de cuisine peuvent être déposés dans les ordures ménagères. Suivant où vous habitez, ils sont à mettre en sac puis à apporter à un point d’apport volontaire ou à déposer dans un bac à couvercle marron pour la collecte en porte-à-porte.

À TÉLÉCHARGER

→ Guide « Utiliser ses déchets verts et de cuisine au jardin » [ADEME]
→ Guide du compostage
→ Guide du paillage

INFOS

Les déchets de végétaux apportés en déchèterie sont acheminés à la plateforme de compostage de Loire Compost Environnement à Cizay-la-Madeleine (49). Ils sont broyés avant d’être compostés, puis vendus comme amendement organique.
– – – – – – – – – – – – – – –
40 kg de déchets par an et par personne peuvent être évités en compostant ses déchets de cuisine et de jardin !